Ah les soldes, on les attend deux fois par an pendant des mois. Combien de fois on s’est abstenu d’acheter un petit haut ou un manteau qui nous faisait envie en se disant qu’on retournerait l’acheter quand il serait soldé ? Aussi, il n’y a pas à s’étonner lorsqu’on voit les queues hallucinantes se presser à l’entrée des magasins alors que le store n’est pas encore relevé au premier jour des soldes. On peut se poser la question, les soldes ne profitent-elles qu’à nous ? Le bénéfice généré en ces jours est-il réellement rentable pour l’enseigne ?

La réponse est oui est doublement. L’engouement créé par cet événement plus important que Noël pour tout fashion addict qui se respecte est tel que les chiffres d’affaires explosent littéralement. C’est pourquoi, contrairement à certains pays comme l’Angleterre ou l’Italie où les soldes ont lieu à peu près toute l’année, la France est particulièrement bien située dans le podium des pays qui génèrent les plus gros bénéfices en période de soldes.

Mais ce n’est pas tout : «Les soldes nous permettent d’écouler nos marchandises pour faire de la place pour la prochaine collection. Si nous ne le faisons pas à ce moment précis, le stock est complètement perdu. Nous n’allons pas proposer des robes d’été en septembre», nous explique Jean-Marc Génis, président exécutif de la Fédération des Enseignes de l’Habillement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *